Toner lexmark vide racheté jusqu’à 15 euros

Un toner lexmark vide cela n’a aucune valeur n’est-ce pas ? C’est ce que vous pensez probablement.
La masse de toners que vous voyez partir à la poubelle, ou au mieux dans un carton de collecte vous amène probablement à penser qu’un toner vide ne vaut pas un clou.

Toner lexmark

Et pourtant vous seriez surpris d’apprendre que certains toners vides peuvent se négocier à près de 15 euros, comme vous pourrez le voir par exemple sur le site d’un collecteur bien connu des initiés, Mb Sales, chez qui le toner mx710de se négocie au prix fort.

A se demander pourquoi un toner dell vide semble avoir une valeur marchande inférieure à celle d’un toner hp ou lexmark.

MB Sales rachète votre toner

Que deviennent ces toners collectés ?

Le circuit habituel est le suivant :

  • vous achetez un consommable et l’utilisez
  • vous vous en débarrassez en le mettant par exemple dans une borne de collecte se trouvant derrière les caisses de supermarché, ou dans un carton de collecte au bureau
  • une fois plein, le carton est récupéré par un collecteur, qui regroupe ces toners dans son usine
  • le toner est alors trié, et revendu à un recycleur
  • ce recycleur videra et nettoiera le toner usagé, qui sera ensuite démonté, afin de remplacer les pièces d’usure et remplir de nouveau à l’aide de poudre de toner neuve
  • le consommable recyclé est ensuite emballé et revendu, pour le plus grand bonheur de votre porte monnaie et de l’environnement

Vous souhaitez gagner de l’argent en collectant des toners vides ?

De nombreux particuliers récupèrent déjà les toners vides sur le lieu de travail. Pourquoi ne pas vous y mettre ?

Certains disent gagner jusqu’à 100 euros en agissant ainsi.

Dans un autre article nous vous expliquerons comment gagner un peu plus d’argent en tirant profit des toners et cartouche d’encre d’origine qui traînent dans les placards au bureau ou ailleurs, et dont vous êtes certains qu’ils ne seront pas utilisés car l’imprimante dans lesquels ceux-ci sont supposés être utilisés est désespérément en panne.

 

 

 

 

 

Escroquerie à la cartouche d’encre

Jour après jour le prix des cartouches d’encre ne cesse d’augmenter. A tel point qu’à l’image des bijoux, la cartouche d’encre qui trône fièrement dans votre imprimante devient l’objet de vol et d’escroquerie, souvent en bande organisée.

cartouche 364xl

La cartouche source de convoitise

C’est ainsi qu’en juin 2015, un employé de la mairie de Philadelphie a été puni à 24 mois de prison, et 36 mois de probation après avoir dérobé des consommables d’impression  pour une valeur de près de 1,2 millions d’euros. Ses complices ont écopé de peines sensiblement plus faibles. Nul ne sait s’ils fermeront leur activité ou si celle-ci perdurera malgré la mauvaise publicité engendrée par de telles révélations.

Pendant 6 ans, le coupable, avec l’aide du propriétaire d’un magasin de vente de toners et cartouches, a ainsi détourné ce qui, d’après le juge aurait permis d’équiper les forces de police, ou d’embaucher des enseignants.

Nul ne sait s’il s’agissait de cartouche Canon, de Toner dell, ou de telle ou telle autre marque.

D’autres cas ont été mis à jour par le passé, dans diverses villes ou dans des entreprises de taille moyenne à importante, le principe étant souvent le même : acheter des cartouches pour tel ou tel service, et les détourner avant de les vendre ou bien à des boutiques ayant pignon sur rue, ou bien en ligne, notamment sur des sites de petites annonces.

Dites nous en plus sur la cartouche utilisée par votre imprimante

Avez-vus déjà vu une cartouche d’encre à un prix suspect en ligne ? Vous êtes vous déjà posé la question de la provenance de cette cartouche ?

Si vous aussi vous avez vent d’informations surprenantes concernant le mon de des cartouches d’encre, des toners ou de tout ce qui concerne le monde de l’impression, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous ferons suivre à nos lecteurs et à nos acheteurs les informations les plus étranges que vous aurez la gentillesse de bien vouloir nous partager.